La t@ctique du Diable: «Tentations.come, come!»


Le Diable s'est modernisé. Ce Helimaster (1) utilise l’ « Enfernet ». Voici le message électronique qu'il a envoyé à son neveu, apprenti-démon.


A commander à Famille Chrétienne : www.famillechretienne.fr


Mon neveu, tu entreprends un stage d'été sur la tentation, je t'en félicite, c'est capitale Tu vas tester mes sept plus belles inventions. Tes cobayes seront les lecteurs d'un magazine catholique qui me cause bien du souci depuis quelques années.
Certains sont des durs-à-nuire qui usent et abusent des sacrements, même en vacances.
Bon courage Permets-moi de te prodiguer quelques conseils tirés d'une longue expérience et de quelques écoutes dans les confessionnaux, ces horribles boîtes à contrition.
Tu bénéficies d'un de mes grands succès de ces trente dernières années : il existe quantité de livres - et certains sont très bons - sur la confession, mais quasiment aucun sur le péché, hé, hé...

L'essentiel, mon neveu, est de toujours t'appuyer sur le besoin de confort et de sécurité qui se cache en chacun. I'homme répugne aux changements de fond (surtout en vacances !). La chose à craindre, ce sont ces disciples de l'Autre qui se remettent tout le temps en question. Mon délice ? Ces "honnêtes gens" qui pensent que tout va bien dans leur vie, dans leur couple, avec leurs enfants, et donc qu'ils n'ont qu'à vivre sur leurs acquis.
Souffle-leur qu'ils continuent à se satisfaire de leur médiocrité...

Autre règle d'or: fignole les commencements. Une fois pris, un pli se change difficilement. "Tu es un vrai rayon de soleil", va répéter la mère à sa petite fille, mais arrange-toi pour qu'elle n'ajoute jamais: "Tu sais, dans la vie, il arrive qu'on soit triste ou en colère. Nous t'aimerons autant s'il t'arrive de pleurer ou de te fâcher". La fillette croira qu'elle ne peut être aimée que souriante, et se fera un point d'orgueil de ne jamais avouer ses faiblesses.

Joue aussi avec les blessures intérieures. Les déséquilibres sont un terrain rêvé. Les gens en viennent à s'accuser de ce dont ils ne sont pas coupables, et à s'excuser de ce qui les fait pécheurs.
Travaille aussi sur le long terme. N'oublie pas l'adage : "Il faut laisser du temps au Satan". Remets ton ouvrage sur le métier, 666 fois 6 fois. Des années peuvent être nécessaires pour conduire une personne mariée ou consacrée à l'infidélité. Rappelle-toi que rien n'est jamais gagné, et que l'Autre a une arme fatale contre nous: SOS Miséricorde.

Ne néglige pas les prêtres. Ils se font rares, grâce à moi, mais on en trouve encore d'ardents. Inspire-leur des homélies très générales: ou elles endorment, ou elles culpabilisent...

Mais si l'un d'eux propose des moyens concrets pour lutter contre les tentations, alors, réagis. Arrange-toi pour qu'il sente qu'il perd le crédit de son auditoire ; pour qu'il reçoive moins de félicitations... et qu'il retourne à ses prêches abstraits de naguère. Et si par malheur il persistait, pousse ton client à changer de paroisse.
Ne sous-estime jamais l'Autre, même si nous paraissons l'emporter. Il est vraiment fortiche. Il profite même du péché pour sauver les pécheurs. Oui, méfie-toi : le péché peut nous démasquer! Il peut être une révélation.
Débrouille-toi donc pour que le pécheur s'assimile à son péché. Il en oubliera qu'un homme ne se réduit jamais à son acte, aussi abominable soit-il, et se croira condamné au mal, hip hip hourra! Enfin, de temps en temps, sache prendre du recul. Laisse faire.
Un homme s'imagine que, moins tenté, moins agité, il devient plus saint. Il se relâche. Observe alors les défauts de la cuirasse,
les points sur lesquels il fait moins d'efforts:
les demi-mensonges, les paresses, etc.
Tu attaqueras ensuite avec plus de précision. Je t'en parlerai dans mes prochains courriels.

Je t'encrasse très fort.» E-Mailzebull

(1) Hellmaster (Maître de l'Enfer, en anglais) est un jeu de mot avec Webmaster (animateur d'un site Intemet). Cet article et ceux qui suivront sont inspirés de l'excellent Tactique du Diable de C. S. Lewis.